Les animaux en voie de disparition

Pour soutenir les animaux en voie de disparition

 

Les animaux en voie de disparition 2 avril 2012

Bonjour!

Alors, pour commencer, j’ai écris un texte sur les animaux en voie de disparition…

Un texte pour expliquer leurs problèmes:

Astuce:

Clic sur le titre les animaux en voie de disparition

pour les soutenir et tu aura plus d’info

 

Les animaux en voie de disparition 

conférence de Nina Laloy, 1/12/11

 

Sommaire:

1) Pourquoi y a-t-il des animaux en voie de disparition? Et quelles sont les conséquences?

2) Quelques animaux menacés: Le grand requin blanc

Le panda géant

Le Ara Hyacinthe

3) La pêche

4) La destruction des forêts

5) Les animaux de ville

6) Y a-t-il des animaux déjà disparu(s)?

7) Les espèces envahissantes: La tortue de Floride

La coccinelle asiatique

8) Comment les aider?

 

 

 

Pourquoi y a-t-il des animaux en voie de disparition?

Maintenant, il y a plein d’animaux en voie de disparition.

Parce que nous, les hommes, pêchons beaucoup trop de poissons, nous exploitons trop les forêts pour faire pousser des plantes, aussi pour faire du papier et des meubles…

Le climat se réchauffe et certain animaux (et plantes) ont du mal à s’adapter.

 

La pollution est aussi une cause de la disparition d’animaux. Il y a la pollution de l’air par les usines et les voitures… Il y a la pollution de l’eau, par les produits chimiques, utilisés par certains agriculteurs, les marées noires.

 

Les hommes introduisent aussi des espèces exotiques qui menacent les animaux du pays.

 

Les braconniers tuent des animaux illégalement pour leurs peaux, leurs os, leurs défenses comme l’éléphant.

 

 

Et quelles sont les conséquences?

Si le poisson disparaissait, nous n’aurions plus de poissons à manger. Quand nous détruisons les forêts, on détruit l’habitat d’animaux. Et donc ils disparaissent. Si les insectes qui pollinisent (*voir lexique à la fin) les fleurs disparaissent, nous n’aurons plus de fruits (ou légumes).

Donc, si une espèce disparaît, cela a un effet sur les espèces qui la mangent et ce qu’elle mange. C’est comme des dominos.

En fait, si trop d’espèces disparaissent, c’est nous qui disparaîtrons.

 

 

Quelques animaux en voie de disparition:

Voici trois espèces en voie de disparition.

 

Le GRAND requin blanc:

Le grand requin blanc vit dans toutes les mers tempérées (*), particulièrement en Australie, en Afrique du sud et sur la cote ouest des Etats-Unis. Il est en voie de disparition à cause de la pêche et parce que il y a des accidents dans les filets. En plus, ils ont une reproduction difficile, il ne peuvent que faire des enfants à dix ans. On ne sait pas trop combien il sont, mais on sait qu’en quinze ans les trois-quarts ont disparus.

Pour les aider, il faut éviter la soupe aux ailerons de requin, et le steak de requin, ne pas acheter des objets fabriqués en dents de requin et lutter contre la pêche illégale.

 

Le panda GEANT:

Le panda géant vit dans une petite région de la forêt de bambous de Chine. Il est en voie de disparition à cause des braconniers. Malgré que les braconniers sont condamnés à mort, ils continuent. On détruit aussi leurs forêts, or les bambous sont très lents à pousser et les pandas mangent quatorze heures par jour de bambou. En plus, ils sont coincés là où ils sont parce que de chaque coté de leur territoire, il y a des champs, des villages…  Aujourd’hui, il n’y en a plus que 1600! Avant on ne sait pas parce que on les connaît depuis 1869.

Pour les aider, il tout simplement arrêter de détruire leurs forêts

 

Le ara hyacinthe

Le ara hyacinthe est un perroquet  qui vit dans les arbres du Brésil, du Paraguay et de la Bolivie. Il est en voie de disparition à cause de la destruction de son habitat. Il l’est aussi à cause du trafic d’animaux. C’est un bel oiseau bleu et beaucoup de braconniers le vendent à des collectionneurs. Il a aussi la reproduction difficile. Il n’en reste plus que 6500 aujourd’hui!

Pour les aider, il ne faut pas en acheter dans les animaleries.

 

 

La pêche

Maintenant on pêche avec des bateaux de plus en plus gros qu’on appelle « bateaux usines ». Ce sont des bateaux avec lesquels on pêche des quantités énormes de poissons. Après, les poissons sont directement triés, coupés, congelés. Le bateau peut rester au large plusieurs mois et les ouvriers travaillent 24 heures/24.

On pêche des poissons de plus en plus petits qui, eux, n’ont pas eu le temps de se reproduire.

Et en plus, on ne pêche pas que pour nous nourrir, mais aussi pour fabriquer de la farine de poisson pour nourrir le bétail et le poisson d’élevage.

Donc il y a de moins en moins de poissons.

 

Le retour des chasseurs:

Depuis 1982, on avait interdit la pêche aux cétacés. Certaines espèces ont pu se reproduire, mais d’autres pas. Malgré les dangers, la Norvège, l’Islande et le Japon ont repris cette pêche.

 

 

La destruction des forêts

La forêt, c’est toute notre vie, on ne sait pas vivre sans. La forêt joue un grand rôle pour nous, en ralentissant le réchauffement climatique…

Malheureusement, plus des 3/4 des forêts ont disparu, à cause de nous. On coupe les forêts pour faire pousser du soja qui nourrira le bétail, des palmiers à huile pour produire de l’huile de palme qu’on utilise dans beaucoup d’aliments …

Le Brésil détruit le plus de forêt: trois millions d’hectares par an (=12 terrains de foot par minute!). Alors, les animaux n’ont plus d’habitat et meurent.

 

 

 

 

Le braconnage 

Les braconniers vendent des animaux pour qu’il soient domestiqués ou vendent  leur fourrure, ou encore leurs organes aux gens adeptes de croyances. Par exemple le tigre est beaucoup recherché pour sa fourrure, ses organes, ses os, sa viande…

 

 

 

Les animaux de ville:

On ne s’en rend pas toujours compte, mais dans les villes, il y a plein d’animaux: des insectes, des mammifères, des oiseaux…

Il y a des papillons, des mouches, des abeilles, des araignées, des cloportes, des fourmis, des coccinelles…

Comme oiseaux, il y a les merles, les mésanges charbonnières, les corneilles, les pigeons…

On peut aussi voir les hérissons, les souris, les mulots, les renards, les fouines, les écureuils, les chauves-souris,…

Malheureusement, ces animaux pourraient un jour disparaître. Pourquoi?  Nous mettons des pesticides sur nos plantes, nous ne faisons pas attention aux renards et autres animaux en roulant, il y a des bouches d’égouts mal fermées et des animaux tombent dedans, les animaux n’ont plus d’endroits pour vivre puisque nous coupons les arbres, nous recouvrons les cours…

Alors, il faut faire attention à cet écosystème.

 

 

Y a t-il des espèces déjà disparues?

Les grandes extinctions:

Il y a des millions d’années, il y a eu cinq grandes extinctions. Dont la dernière est celle des dinosaures.

On se demande si nous n’allons pas vers une sixième grande extinction, parce que il y a de plus en plus d’espèces qui disparaissent. Des spécialistes estiment que 40 000 espèces disparaissent chaque année.

 

Espèces déjà disparues

Pour certaines espèces, c’est déjà trop tard. Comme le dodo, disparu en 1681 ou encore le loup de Tasmanie en 1930, tous les deux chassés par l’homme. Ou très récemment le dauphin de Chine, disparu en 2008 à cause de la pollution de l’eau, les accidents dans les filets ou encore par le dérangement de l’homme.

 

 

Les espèces envahissantes 

De plus en plus d’espèces exotiques sont introduites dans d’autres pays. Souvent elles ne s’adaptent pas. Mais parfois si, et là, elles mangent la nourriture d’autres animaux ou prennent toute la place et menacent les espèces locales (*).

Et voici quelques exemples:

 

La tortue de Floride:

Souvent, dans les animaleries, on vend des animaux exotiques pour plaire aux clients, comme la tortue de Floride qu’on trouve aussi dans les foires. Elles sont sympathiques au début, mais à la fin elles deviennent agressives et immenses et on ne sait plus les rentrer dans un aquarium. Dans nos régions, la température de l’eau est trop froide pour permettre à la tortue de se reproduire. Mais si on la lâche dans un étang, elle peut vivre là pendant 75 ans.

 

Les impacts:

- Elle se nourrit de petits poissons, de larves de libellules, de grenouilles, et ces espèces ont du mal à se reproduire.

-Elle a aussi un bec puissant qui peut infliger  des morsures douloureuses!

 

La coccinelle asiatique

Pour remplacer l’insecticide (contre les pucerons), nous avons apporté ces coccinelles. Avant, on ne se doutait pas de l’impact que ça allait avoir. Maintenant, il y a des problèmes:

- L’hiver, les coccinelles asiatiques forment des groupes à l’intérieur et y laissent des substances chimiques qui peuvent provoquer des allergies.

- La larve de ces coccinelles est très vorace et ne laisse plus de nourriture aux coccinelle locales.

Peut-être qu’un jour, elle prendront la place des coccinelles de jardins.

 

 

Comment aider les animaux en voie de disparition?

 

Pour les animaux de la forêt:

- Il faut acheter du bois qui a un label, par exemple:  » FSC ». Ca veut dire que le bois a été coupé, mais pas toute la forêt. Les arbres ont été vérifiés pour qu’il n’y ait pas d’animaux…

- Aussi, il ne faut pas aller déranger les animaux dans leur habitat.

- Il faut faire attention à ne pas polluer la forêt.

- Il faudrait plus de parcs protégés (réserves naturelles)

- Pour qu’on coupe moins d’arbres, utilisons du papier recyclé.

- Il faut essayer de ne pas manger des aliments contenant de l’huile de palme: du Nutella, certains biscuits, chips, céréales, mayonnaise…

 

Pour les animaux de la mer:

- Il ne faut pas manger de requin ou de poissons en voie de disparition, donc pas de soupe aux ailerons, pas de thon rouge.

- Comme dans la forêt, il ne faut pas les déranger dans leur habitat, par exemple en allant faire un tour en bateau dans les zones sensibles ou en faisant de la plongée sous marine en détruisant leur habitat.

- Une autre chose importante: ne pas polluer la mer ou la plage. Par exemple les tortues mangent les méduses. Quand elles voient un sac plastique, elles croient que c’est une méduse et le mangent et elles s’étouffent. Les petits bouts de plastiques jetés à la mer sont mangés par les animaux, comme les albatros, qui en meurent.

- Ne pas acheter des dents de requin et tout ce qui s’en suit.

 

Et pour les autres animaux:

- Tout ce qui est: ceinture en écaille de serpent, manteau en fourrure, NON!!!!!

- Ne pas polluer la Terre en utilisant moins les voitures, en gaspillant moins le chauffage… (qui produisent des gaz à effets de serre). Sinon le climat se réchauffe, la banquise va fondre et il y aura plein de problèmes dans les écosystèmes.

- Pour les insectes, laisser les fleurs et ne pas utiliser de pesticides.

- Installer des nids à insectes

- Ne pas couper pas tous les espaces verts, les animaux en ont besoin.

 

 

 

 

 

LEXIQUE

 

- animalerie: magasin d’animaux

- cétacé: mammifère marin

- Gaz à effet de serre:des gazes qui produisent le réchauffement climatique.

- espèce locale: espèce du pays

- extinction: disparition, qui n’existe plus.

- pesticide: produit chimique contre certains insectes (insecticide), champignons (fongicide), mauvaises herbes (herbicide).

- polliniser: transporter du pollen  de fleurs en fleurs

- tempéré: ni très chaud, ni très froid

 

Photos:

 

Les animaux en voie de disparition dans actualité sur animaux ara_hy10 :)

(Ara hyacinthe)

Merci d’avoir lu ce texte et vous pouvez laissez un commentaire!! :)

 

 
 

CRED |
5emeprimaire |
physix |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sciencepositive
| projetfissionu235
| Kkhiron et ses aventures my...